Mini CMS personnel

 

Mon mini CMS personnel

 

Vous avez visité un de mes sites Internet et vous recherchez des informations sur mon mini CMS personnel. Qu'est-ce qu'un CMS et comment ça marche ?

 

Genèse

Après avoir réalisé le site Internet d'une association à l'aide du CMS Joomla, j'ai constaté que les personnes chargées de sa mise à jour rencontraient des difficultés pour des actions de gestion relativement simples.

L'association avait seulement besoin de quelques pages pour présenter son organisation, ses actions, son actualité et pour la contacter, la mise à jour consistant à modifier le contenu des pages existantes ou à gérer les photos.

J'ai créé les pages, puis des groupes et des utilisateurs, avec des droits restreints, pour permettre aux contributeurs/rédacteurs de simplement modifier ces pages, sans se perdre dans les méandres de Joomla.

Mais une fois le site opérationnel, personne n'était autonome pour le maintenir en tant qu'administrateur total et ne modifiait sa configuration ou n'écrivait de nouvelles pages. J'ai mieux compris les besoins d'une petite association et j'en ai conclu qu'un CMS surdimensionné n'est pas la solution pour son site, car il peut engendrer des difficultés d'utilisation.

 

Je cherchais une solution très simple et gratuite, sans passer par une plate-forme, pour mettre en place le site Internet d'une petite association ayant très peu de moyens financiers.

 

Pour l'hébergement, j'ai choisi les pages perso de Free. Pourquoi ?

 

J'ai ensuite testé plusieurs CMS, réputés simples (WordPress, CMS Made Simple, etc), mais aucun ne répondait à mes attentes, ils étaient encore bien trop complexes, de plus, à l'époque, ils n'étaient pas compatibles avec Free dans leurs versions récentes. Seul DotClear, en utilisant "PostgreSQL", aurait pu convenir, il était possible de simplifier son tableau de bord, mais son apparence un peu trop marquée "blog", pouvait être un obstacle. D'autres CMS étaient assez simples, mais non autorisés, comme GuppY, CMSimple, Phortail ou PluXML (Liste des CMS autorisés chez Free). En effet, le stockage des données dans des fichiers texte ou en utilisant SQLite est interdit chez Free.

 

J'ai alors décidé de développer ce petit CMS, rudimentaire, afin de créer des sites hébergés gratuitement chez Free et surtout de les gérer, très facilement, un peu à la manière d'un blog. Mon cahier des charges, le faire le plus simple possible, en respectant les exigences de Free. J'ai créé deux versions de ce CMS, une qui utilise un système de gestion de base de données (MySQL), pour Free et une autre qui utilise des fichiers texte, pour d'autres hébergeurs éventuels. Cette version sans base de données ne devrait pas poser de problème chez Free, il y a très peu d'écriture sur le disque, surtout de la lecture, donc assez peu de charge pour le serveur, mais je ne préfère pas prendre le risque d'avoir mes comptes bloqués sans préavis.

Free tolérerait, maintenant un système de gestion de contenu avec des fichiers dans la mesure où le volume reste raisonnable et en cas d'utilisation de PHP 5.6. Avec son nombre de pages limité, la version sans SGDB devrait donc être autorisée. Dans ces conditions, peut-être que CMSimple et PluXML, seraient aussi autorisés.

 

 

Présentation

En fait, j'ai un peu réinventé Phortail, tel qu'il avait été imaginé, il y a une quinzaine d'années, par Pierre Gentile (voir la version 1.2.1 ou télécharger le CMS sous forme d'archive zip). J'ai repris le même concept, la grosse différence est que mon CMS utilise une base de données MySQL, mais, dans sa version sans base de données, on retrouve la même technique, bien que j'ai entièrement réécrit les scripts. L'autre grosse différence, concerne la partie "Administration" du site, qui a aussi été entièrement réécrite et réorganisée. Je n'utilise que le script de la page "Photos" de Phortail 1.2.1, légèrement modifié. L'ajout et la suppression de photos se gèrent dans l'administration du site.

 

Ma toute première idée était de réaliser un site minimaliste, comme mon site perso ou celui sur lequel vous lisez cet article, c'est à dire ne comportant qu'une page d'accueil, une galerie de photos et un formulaire de contact, permettant de modifier ou de remplacer le texte de la page d'accueil, sans archivage. Par la suite, les besoins pour la création de sites de petites associations, ont fait que je l'ai un peu étoffé.

 

Mon mini CMS possède peu de fonctions, seulement celles qui me semblent nécessaires, c'est à dire, essentiellement la mise à jour du texte des pages et la gestion des photos. Néanmoins il est très facile d'ajouter de nouvelles fonctions ou d'autres pages, dans la limite de dix pages au total, au-delà, il faut envisager l'utilisation d'un autre CMS (par exemple, DotClear). J'expérimente toujours de nouvelles fonctions ou des innovations. Pour en savoir plus : http://familypm.free.fr/pascal

 

Il est mono-utilisateur, l'administration du site se fait en ligne de n'importe où et à partir de n'importe quel ordinateur dans la partie "Admin" du site. Cette interface d'administration ne comporte que peu d'options, les liens vers la mise à jour des différentes pages du site (Accueil, Contact, Pied de page et les cinq pages optionnelles), un lien vers la gestion des fichiers (photos de la galerie, images des articles et documents à télécharger) et un lien vers la configuration du site. Sa grande simplicité permet de former facilement un administrateur du site, par exemple, un bénévole de l'association ayant quelques notions de bureautique.

 

Bien que libre et gratuit, ce CMS n'a pas vocation à être distribué, c'est pour cette raison que je ne lui ai pas donné de nom officiel. Je le réserve à mon usage personnel pour la création de sites Internet de petites associations.

En effet, si ce CMS était distribué, il faudrait proposer de nombreux modules, options ou fonctions plus ou moins utiles, ce qui l'encombrerait et rendrait sa gestion compliquée. Je préfère l'adapter à la demande, aux besoins et aux contraintes de l'association à laquelle est destiné le site. On comprend mieux l'utilisation d'une fonction quand on en a vraiment besoin.

Par ailleurs, j'ai animé pendant dix ans le site du CMS Phortail et je sais combien assister les utilisateurs d'un tel système, quand il est distribué, exige de travail au quotidien.

 

Configuration

La configuration du site consiste à changer le mot de passe, à préciser le nom et l'adresse mail de l'administrateur (pour le formulaire de contact), le titre, la description, les mots clés du site, le nom et la description des pages optionnelles qui seront utilisées, à activer certaines options ou fonctions et à choisir son thème (kit graphique).

Le formulaire de contact ne s'affiche que si une adresse mail a été renseignée dans la configuration et la page "Photos" ne s'affiche que si le dossier "photos" contient au moins une photo.

 

Il est très facile de créer d'autres thèmes ou de les modifier, avec quelques compétences de base en CSS, ce qui me permet, pour chaque site, de créer un thème personnalisé. Les modifications portent principalement sur la bannière et les couleurs du site (Voir un exemple : Bi-crossing Club Agathois).

 

Je me suis amusé à créer quelques thèmes, plus ou moins réussis, en suivant librement mon inspiration. Ils sont tous adaptés à la lecture sur tablette ou smartphone ("responsive web design"). Vous pouvez les tester au bas de cette page.

 

Gestion

Pour modifier le texte des pages, il faut simplement écrire dans un formulaire, comme dans un traitement de texte, puis valider, la mise à jour est faite. Pour faciliter le formatage du texte, j'utilise l'éditeur TinyMCE, qu'il est possible de désactiver, pour l'insertion de certains scripts.

 

Pour simplifier l'administration, j'ai fait le choix de précréer cinq pages optionnelles, elles sont activées lors de la configuration du site. Il aurait été possible de proposer la création dynamique des pages, mais il faut garder à l'esprit que l'objectif de ce mini CMS est de concevoir des petits sites Internet. De cette manière, la limite des dix pages ne sera pas dépassée. Il serait quand même possible d'en ajouter deux ou trois, en cas de besoin. Par ailleurs, il faut différencier les pages qui contiennent un article et les pages "Photos", de téléchargement de documents, de flux RSS, de partage d'agenda, etc, pour lesquelles les mises à jour se font de manière dynamique et n'encombrent pas l'interface d'administration du site.

 

Les photos sont envoyées sur le serveur à l'aide d'un formulaire (gestion des fichiers) et seront redimensionnées automatiquement, afin d'obtenir un affichage raisonnable et cohérent. Il est aussi possible d'envoyer des images pour illuster les articles ou de proposer des documents en téléchargement, à l'aide du même formulaire, en choisissant un autre dossier de destination, dans une liste déroulante. Cette méthode évite d'utiliser un client FTP qui pose souvent des problèmes aux webmasters néophytes.

 

Vous pouvez voir quelques copies d'écran de la partie administration, dans la page "Photos" de ce site.

Sur mon site de tests, j'ai créé la page "Utilisation" pour vous permettre de découvrir comment administrer et gérer un site avec ce CMS.

 

Compatibilité

Chez Free, il faut activer le Php5, c'est à dire, qu'il faut placer un fichier .htaccess à la racine du site, contenant simplement php 1. Il faut aussi activer la base de données MySQL et placer un dossier sessions à la racine du site. Comme mon CMS est très léger, il s'affiche très rapidement chez Free.

Il est maintenant possible de passer en Php5.6 et d'utiliser MySQLi en mettant dans le fichier .htaccess, ceci : php56 1 et ainsi, d'installer un CMS en version récente sur les pages-perso de Free. Mon CMS est compatible avec cette version de PHP/MySQL.

 

Mon CMS devrait fonctionner sur les "Pages perso" de Numéricable, uniquement en version sans base de données MySQL. Mais, comme la fonction Php mail() est désactivée, le formulaire de contact ne fonctionnera pas. De plus, les fichiers .htaccess ne sont pas pris en charge, ce qui veut dire que le dossier dans lequel sont stockées les données du site ne sera pas bien protégé. Par ailleurs, l'espace disque est limité à 200 Mo, mon mini CMS ne prenant qu'à peine 3 Mo sur le disque dur, ça laisse un peu de place pour des photos.

 

Mon CMS ne fonctionne pas sur les "Pages Perso" de Orange qui n'acceptent pas le Php. Toutefois, un assistant de création de sites Web est proposé.

 

Pour les clients de SFR, les services offerts sont inversement proportionnels au prix de l'abonnement. Les tarifs augmentent tous les mois d'un Euro et le service pages-perso de SFR s'arrête le 30 juin 2016 :

 

Vous pouvez aussi utliser un hébergeur gratuit :

 

ou payant :

 

voire, le service gratuit pages-perso de Free, accessible à tous :

 

J'ai conçu mon CMS pour le service pages-perso de Free et je l'ai testé chez OVH, pas chez les autres hébergeurs gratuits ou payants, mais il n'y a aucune raison pour qu'il ne soit pas compatible. Il faut bien veiller à respecter les permissions (CHMOD) des dossiers et des fichiers, en suivant les recommandations de chaque hébergeur. 

 


En conclusion

Ce mini CMS n'a pas la prétention de rivaliser avec des CMS, tel que Joomla ou WordPress, son objectif est de fournir à des petites associations, un site Internet dynamique, complet et très facilement administrable, par une personne ayant très peu de connaissances informatiques.

Si globalement je suis satisfait du résultat, je dois reconnaître que je n'ai pas entièrement atteint mon but, même en simplifiant au maximum la gestion de mon CMS. Certaines tâches sont encore trop complexes à réaliser, comme par exemple l'insertion d'image ou de lien dans un article, qui nécessitent de connaître la notion d'adresse ou de chemin d'un fichier, malgré l'utilisation d'un éditeur HTML WYSIWYG. C'est, à mon avis, la seule difficulté que pourrait rencontrer un utilisateur de ce CMS.

 

Si vous êtes responsable d'une petite association ou d'un club sportif amateur, situé(e) à proximté de la commune d'Agde et que vous souhaitez créer un site Internet pour améliorer sa communication, contactez-moi ou visitez mon site : Sites Web gratuits pour petites associations agathoises

Il existe d'autres alternatives, comme les plates-formes, voir cet article : Faire un site gratuit pour une association

Pour l'hébergement, j'ai choisi les pages perso de Free. Pourquoi ?

 

Qui suis-je ?

 

Mes articles en rapport avec le sujet de cette page :

 

Testez les thèmes